Vers les flux rssVers la page facebook de l'ORECAVers la page Youtube de l'ORECA

Bienvenue

Mot de passe oublié ?

Accès membres
Envoyer par mail

Gestion documentaire

  • Fichier : > Télécharger le fichier "Potentiel_photovoltaïque_mobilisable_sur_ombrieres_de_parkings_Senas_01.pdf" (11.1 Mo)

    L’étude consiste à évaluer le potentiel de surfaces de parkings mobilisables au sein de la commune de Sénas dans le Parc Naturel Régional des Alpilles en vue de l’installation d’ombrières photovoltaïques selon une méthode proposée par le Cerema.

    Le PNR des Alpilles souhaitait une étude portant sur l’ensemble de son territoire. Cependant étant donné l’étendue importante de ce territoire et les limites actuelles en termes de données disponibles, l’étude confiée par la DREAL PACA au Cerema Méditerranée consiste en l’évaluation du potentiel de surfaces de parkings mobilisables au sein uniquement de la commune de Sénas en vue de l’installation d’ombrières photovoltaïques, pour un premier retour d’expérience.

  • Fichier : > Télécharger le fichier "Données_Etude_du_potentiel_de_production_de_biométhane_2nd_génération_en_région.zip" (3.22 Mo)

    Dans un rapport publié par l’ADEME en janvier 2018, un consortium d’acteurs, constitué entre autres de GRDF et de GRTgaz, témoigne de la faisabilité technico-économique d’atteindre un mix de 100% de gaz d’origine renouvelable en France à horizon 2050 (ADEME, Un mix de gaz 100% renouvelable en 2050 ?, 2018).

    La présente étude se focalise sur le biométhane de seconde génération, également appelé biométhane de synthèse. Celui-ci entame depuis peu sa phase d’industrialisation. En France, le premier pilote industriel, issu du projet Gaya piloté par Engie, est en fonctionnement à Saint-Fons (69). En région Provence-Alpes-Côte d'Azur, à Fos-sur-Mer, un démonstrateur de la technologie Power-to-gas1, issu du projet Jupiter 1000, d’une puissance de 1 MW est également en développement.

    Tout l’enjeu de cette étude est de réaliser, à l’échelle de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, l’identification des gisements réellement disponibles pour la future filière de production de biométhane de synthèse. Pour ce faire, une nouvelle méthodologie, basée sur un travail de terrain, a été développée afin de s’adapter aux réalités du territoire.

  • Les questions de connaissance, de participation et de valorisation des services par les usagers ainsi que de leur intégration dans les processus de développement des solutions techniques sont la clé de la définition de modèles économiques innovant adaptés et viables. Les apports des sciences sociales et de l’économie peuvent contribuer à mieux appréhender la diversité des situations, pour définit un processus de développement solutions et des services favorisant une adoption la plus large possible par l’intégration plus fine des besoins et des valorisations des différentes catégories d’usagers.

    Dans cette perspective, les travaux menés dans le cadre de cette étude se segmentent en deux grands axes :

    • Le premier axe de réflexions aborde les enseignements retirés de la prise en compte des dimensions socioéconomiques des smart grids dans une sélection de projets menés en Europe et issus de la base de données du Join Research Center sur les Smart Grids.

    • Le second axe de réflexion présente les principales conclusions des travaux scientifiques sur l’importance des approches socioéconomiques dans l’étude et la compréhension du développement des smart grids.

     

    Téléchargez l'étude

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24